Aubergine

Plantation d'Aubergine à Kango
18 mai 2021

L’aubergine (Solanum melongena L.) est une plante dicotylédone de la famille des Solanaceae, cultivées pour son légume-fruit. Le terme aubergine désigne la plante et le fruit.

Elle est originaire d’Asie où elle fut domestiquée à l’époque préhistorique et constitue avec les aubergines africainesS. aethiopicum L., aubergine amère, ou gilo, et S. macrocarpon L., ou gboma, les trois espèces d’aubergines cultivées. À la différence de la pomme de terre et de la tomate, ces solanacées de l’Ancien Monde suivent un parcours de mondialisation qui leur est propre.

L’aubergine est un légume-fruit riche en composés phénoliques et alcaloïdes antioxydants aux effets favorables sur le syndrome métabolique, elle est l’objet de nombreuses publications scientifiques.

Variétés, sélection et amélioration

L’aubergine appartient au clade Leptostemonum (subgénero Leptostemonum Bitter) dont la taxinomie a été synthétisée en 2013. Une équipe de généticiens chinois (2018) a séquencé 45 séquences microsatellites (marqueurs SSR) de 287 cultivars d’aubergines du monde entier, puis les ont classés en 4 groupes phylogénétiques : hormis 2 groupes marginaux (Afrique et Brésil, et le petit groupe d’aubergine thaï à petits fruits ovoïdes de diverses couleurs) les deux groupes ultra majoritaires ont des centres de gravité chinois pour le groupe III et diversifié de l’ancien monde pour le groupe IV.

La domestication est vraisemblablement ancienne (Ier millénaire avant notre ère ?) primitivement en Inde et en Chine, puis sur une vaste zone du Sud-Est asiatique, toujours en climat chaud. Il en résulte une très grande diversité des variétés et cultivars. Une étude (2019) des effets de la sélection humaine et sauvage sur les transcriptomes de l’aubergine montre que la pression sélective porte sur le fruit (gène OG12205) mais aussi sur la tolérance au stress et la résistance aux maladies (8 gènes concernés).Différentes variétés d’aubergines.Solanum aethiopicum : aubergine africaine.

En culture potagère on cultive toujours des cultivars locaux ou fixés traditionnels. En culture intensive les hybrides F1 sont généralisés, les premiers hybrides F1 ont été mis au point au Japon dans les années 1930.

341 variétés sont inscrites au Catalogue officiel des espèces et variétés végétales (2018) dont 108 aux Pays-Bas, 71 en Italie, 45 en Espagne, 40 au Catalogue français, dont 2 sur la liste Sans Valeur Intrinsèque (SVI : qui correspond à la liste des anciennes variétés pour amateurs) et 3 en Belgique. La plupart des cultivars actuels sont des hybrides F1, sans pour autant que l’érosion génétique ne soit importante au niveau mondial. Bien au contraire, l’hybridation avec des espèces sauvages proches (S. torvum, S. anguivi, S. aethopicum) ouvre des possibilités nouvelles aux obtenteurs.

Référence de l’article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aubergine

Pour en savoir plus sur les apports nutritionnels de l’aubergine lire l’article : Aubergine : valeur nutritionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *