Cucurbitacée et pollinisation

Fructification concombre avec risque de coulure
31 juillet 2021

La nature n’est pas toujours prompt à lancer la pollinisation, il est nécessaire dans une certaine mesure d’avoir une solution de contournement de mère nature, pour éviter le pire aux fruits: la coulure du fruit.

courgette en fructification - coulure du fruit
coulure du fruit (courgette)

Cette maladie non parasitaire est liée à une mauvaise fécondation des fruits des Cucurbitacées dont la durée de vie des fleurs est parfois très courtes.

En effet, chez la courgette, le melon, la pastèque et les variétés monoïques (fleurs mâles et femelles portées par la même plante) de concombre et d’autres cucurbitacées, les fleurs femelles doivent être pollinisées rapidement pour pouvoir se développer en fruits. Si ce n’est pas le cas, les “ébauches” de fruits jauniront et se nécroseront.

La coulure peut être due à :

  • de mauvaises conditions climatiques avant et pendant la floraison. La pluie fait couler le pollen (d’où le nom de “coulure”), ce qui empêche la fécondation des fleurs et donc la mise à fruits.
  • une taille prématurée ou trop importante.
  • un sol trop fertile ou un trop important apport d’engrais.
  • un traitement à la bouillie bordelaise trop proche de la floraison.
  • une virose.

La coulure du fruit est différente de la nécrose apicale.

Les défauts de nouaison se manifestent par la chute des fleurs, et la déformations des fruits : en forme de massue, avec placenta apparent, et/ou tordus.

Plusieurs causes peuvent expliquer  la coulure des fruits :

  • l’absence ou l’insuffisance de pollen lié à un nombre limité de fleurs mâles (mon cas) car leur nombre varie au cours du cycle de production et en fonction des variétés.
  • des conditions climatiques peu propices à l’activité des insectes pollinisateurs (températures trop basses, hygrométrie élevée, manque de luminosité, temps couvert et pluvieux, vent violent…).

La solution: mettre à disposition de la plante de bore assimilable, soit par voie racinaire, soit par voie foliaire. (dans ce dernier cas, immédiatement avant floraison).

Dans mon potager : Plant de courgette en pot

courgette avec fleurs femelles
L’image précédente présente les fleurs femelles de ma courgette en pot.

En effet mon potager a vu évoluer une très belle plante de courgette. Malheureusement les pluies incessantes ont favorisées l’apparition du mildiou qui a attaqué mon beau plant de courgette.

La coupe et l’élimination des feuilles et des fleurs malades, dans mon cas a permis de relancer la croissance et la fructification avec de belles feuilles vertes.

Seconde déconvenue , l’apparition de fleurs mâles avant les fleurs femelles, qui se sont ouvertes et fermées dans la journée. Quelle stratégie adopter pour obtenir des fruits si la fécondation n’a pas lieu (fécondation = fleurs mâles + fleurs femelles + abeilles) ? 5 jours après, les fleurs femelles ont commencé à se développer. Une des solutions pour permettre la pollinisation est de lancer une pollinisation manuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *