Rumex, en français OseillePatience ou Rumex, est un genre de plantes herbacées dicotylédones de la famille des Polygonacées (comprenant notamment le sarrasin et la rhubarbe), poussant à l’état sauvage en Afrique, Europe et en Asie du Nord, ainsi qu’en Amérique du Nord, dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes potagères pour leurs feuilles comestibles.

Alimentaire

Les feuilles de toutes les espèces sont comestibles. Elles passent pour être dépurativesstomachiques et diurétiques lorsqu’elles sont crues[réf. nécessaire], et émollientes lorsqu’elles sont cuites[réf. nécessaire]. Si elles sont trop amères, on peut les cuire à deux eaux pour en éliminer les tanins. Plusieurs espèces sont cultivées comme plante potagère, notamment Rumex acetosa (l’oseille commune ou grande oseille), et Rumex patientia (l’oseille-épinard ou patience des moines), plus rarement Rumex alpestris (es) (l’oseille vierge) et Rumex scutatus (l’oseille en écusson). On ignore quand l’oseille a été domestiquée; les graines de Rumex apparaissent fréquemment dans les assemblages de semences liées à des structures de stockage à l’âge du fer, ce qui évoque leur consommation, mais la présence sporadique de ces graines ne peut attester leur culture dans les jardins.

Les feuilles et pétioles sont utilisés en cuisine. Leur saveur douce et acidulée est telle qu’elles peuvent être mangées crues en salade, ou cuite (soupeconfiture, compote et tarte notamment avec les pétioles de l’Oseille des Alpes). La petite oseille (Rumex acetosella) est une plante à la saveur proche, à ne pas confondre avec Oxalis acetosella, du genre Oxalis, que certains nomment à tort petite oseille. Une fois cuisinée, l’oseille ne se conserve pas au réfrigérateur. Il convient de la consommer rapidement ou de la congeler. Au Burkina Faso, l’oseille est utilisée pour la préparation de la “sauce oseille” un accompagnement du plat traditionnel de “tô”.

Les graines des rumex sont consommables mais de faible valeur alimentaire. Il est préférable, mais difficile, de les débarrasser de leur enveloppe très astringente, après quoi on peut les moudre et les mélanger en petites quantités à la farine pour faire des bouillies, des galettes, voire du pain.

Médicinales

La médecine populaire d’Europe centrale et d’Europe de l’Est fait une grande place aux rumex depuis des siècles (traitement des tuméfactions de tissus, d’articulation ou d’organes ; activité supposée sur les tumeurs cancéreuses), alors que ceux-ci sont presque absents de la phytothérapie moderne occidentale. Toutes les parties de la plante fraîche, séchée ou cuite (racine, feuille, semence et grain, inflorescences) sont utilisées en cataplasmes, onctions, tisanes, pastilles, suppositoires, poudres, vins médicinaux, préparations à base de vinaigre et d’eau de vie. Les indications les plus citées sont : « arrêt d’hémorragies, scorbut, stomatites infectieuses, diarrhées diverses, bilharziose, vers intestinaux, spasmes abdominaux, problèmes gastriques, hémorroïdes, ictère, affections respiratoires, affections rénales, gonorrhée, ulcère syphilitique, infections cutanées, plaies par coupures, abcès, escarres, rhumatismes et tuméfactions ».
Frotter une feuille de Rumex sur une peau piquée par les orties ou les insectes est réputé pour supprimer les démangeaisons.

La racine de Rumex permet de fabriquer un extrait qui, pulvérisé sans dilution, traite contre l’oïdium les concombres, les pommiers et la mâche.

Comment planter de l’oseille ?

Potager d'oseille avec Djeffray à Libreville

L’oseille aime les sols riches, acides, ameublis, légers et non calcaires. En ce qui concerne l’exposition, il est préférable de le planter à la mi-ombre. En effet, bien qu’il apprécie le soleil, il ne lui en faut pas trop. En cas d’excès, les feuilles développeront une forte amertume.

Le semis de l’oseille peut débuter en pleine terre toute l’année en zone tropicale, par contre en zone tempérée (Europe dès le mois d’avril et se poursuivre jusqu’en octobre) si les conditions climatiques le permettent. On sème 5 graines par pot (ou on repique simple la tige effeuillée avec des noeuds) puis on repique quand les 3 premières feuilles ont fait leur apparition. On les espace de 20 cm et on n’oublie pas d’éclaircir tous les 20 cm également.

L’arrosage est important car la terre doit rester humide tout le temps afin d’éviter aux feuilles de jaunir. C’est pourquoi, un bon paillage pourra s’avérer nécessaire. Pensez aussi à aérer le sol en le binant et en le sarclant de façon régulière. Avec la venue de l’hiver, nourrissez la terre avec un peu de compost afin de l’enrichir.

Après 3 ans, vous pourrez multiplier votre oseille. Vous devrez alors en déterrer un pied que vous séparerez en tronçons en veillant à conserver quelques feuilles. Chaque tronçon pourra alors être replanté en suivant les indications précédentes.

La récolte de l’oseille s’effectue toute l’année au gré des besoins. Si vous êtes amené à en cueillir trop, vous pourrez le faire sécher et le conserver dans une boîte hermétiquement fermée. Pour une utilisation sous 48 heures, vous pourrez la stocker au réfrigérateur.

Les escargots, les limaces et les chrysomèles adorent manger l’oseille et y laisser plein de trous. Pour éviter ce saccage, pensez au purin d’ortie, à la décoction d’ail mais aussi aux coccinelles. Si malgré cela, ils ne veulent pas partir, vous devrez raser la touffe. Rassurez-vous, elle repoussera très rapidement.

Bon à savoir : La croissance des feuilles ralentit avec l’apparition des fleurs. Pour éviter cela, vous pouvez les couper.

Fiche de plantation
FamillePolygonacées
CycleVivace
SemisToute l’année en zone tropicale et à la fin de l’hiver sous abri et printemps en zone tempérée en pleine terre.
Récolteà partir d’un mois après les semis
Hauteur25 à 30 cm
ExpositionEnsoleillée, mi-ombre.
SolFrais, souple et riche.
Entre les plants20 cm
Entre les lignes20 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

articles similaires

Manioc

Tubercule de manioc
18 juin 2022 0 Commentaire 10 tags

Terre de culture : Manioc Au Gabon, le manioc occupe le premier rang des cultures vivrières. Cette plante utilisée sous diverses formes (farine, gari, tapioca, bâtons de manioc, feuilles de manioc, etc.)

Projet de développement agricole et rural (PDAR)

3 décembre 2021 0 Commentaire 3 tags

Terre de culture (GABON): Projet de développement agricole et rural (PDAR) L’objectif de développement du PDAR était « de réduire la pauvreté en milieu rural grâce à la diversification et à l’augmentation

Au Gabon, le difficile retour à la terre pour sortir du tout-pétrole

Au Gabon, le difficile retour à la terre pour sortir du tout-pétrole
25 juillet 2021 0 Commentaire 9 tags

Terre de culture (Agriculture Gabon) : Au Gabon, le difficile retour à la terre pour sortir du tout-pétrole Au Gabon, pays d'Afrique centrale où la forêt luxuriante se mêle à la