Oignon

Culture de l'oignon
26 mai 2021

Oignon ou ognon (Allium cepa), est une espèce de plantes herbacées bisannuelles de la famille des Amaryllidaceae, largement et depuis longtemps cultivée comme plante potagère pour ses bulbes de saveur et d’odeur fortes ou pour ses feuilles. Le terme désigne aussi le bulbe de cette plante récolté comme légume. Par extension, il désigne parfois familièrement en jardinage les bulbes d’autres plantes, généralement non comestibles (par exemple : oignon de tulipe).

L’oignon est utilisé à la fois comme légume et comme condiment.

Le bulbe de l’oignon se compose de bases épaissies de feuilles s’enveloppant les unes dans les autres. De façon générale on parle d’oignon pour tous les bulbes de Liliacées, comme les tulipes.

L’échalote est une plante très voisine de l’oignon mais elle présente un nombre de points végétatifs par bulbe plus important. La saveur de l’échalote est également plus marquée que celle de l’oignon.

Variétés

Plus de 1 000 variétés d’oignons (ou échalions) sont inscrites au Catalogue européen des espèces et variétés. Parmi celles-ci, près de 50 variétés sont inscrites au Catalogue officiel français dont 3 sur la liste SVI (auparavant liste des anciennes variétés pour amateurs).

Les nombreuses variétés d’oignons sont généralement classées, du moins en France, selon la couleur du bulbe (liste non exhaustive) :

oignons blancs :oignons jaunes (ou « paille ») :oignons roses :oignons rouges :
de Barlettade Malakoff
de Paris
de Rebouillon
de Vaugirard
Fissa
Gros (Blanc de Lisbonne)
Premier
Printanier parisien
Prompto
Très hâtif de la Rein
,…
Athos
Burgos
Cénolde Mulhouse
de Lézignan
Hourcadère
Jaunes des Cévennes
Paille des Vertus (autrefois, spécialité
horticole de la plaine des Vertus à Aubervilliers)
Patate
Sturon
Toli
Jack
Keravel
Rouge de Toulouges
Ruz Tan
Bronzé d’Ampostade
Brunswick (en forme de figue)
de Simiane ou de Florence (au bulbe rouge foncé, très gros et allongé)
de Catawissa
Cuisse de poulet (échalion, à ne pas confondre avec l’échalote)
Figaro (échalion)
Furio
Fuséor
Véronique

Culture

La culture de l’oignon peut être réalisée sous différents climats, notamment tropicaux et tempérés, mais les rendements sont plus élevés dans les régions où l’on observe une alternance des saisons. La germination a alors lieu pendant la saison fraîche et la maturation pendant la saison plus chaude.

L’oignon est une plante assez facile à cultiver en climat doux et peu humide. Le rendement moyen de l’oignon jaune est d’environ 2 kg par mètre de culture, dans ces conditions.

Il préfère les sols légers, sableux, peu argileux et demande une exposition bien ensoleillée. Il convient de respecter un délai de 3 à 5 ans avant d’installer des oignons sur une parcelle où une plante de la même famille (ailéchalotepoireau) a été cultivée les années précédentes. Il craint l’humidité qui provoque l’asphyxie des racines et le pourrissement du bulbe. Il ne faut donc pas l’arroser, sauf au moment de la formation des bulbes et en cas de forte sécheresse. Il demande peu de fumure, éviter d’apporter une fumure organique à l’installation.

Les oignons peuvent être soit semés, soit plantés sous forme de bulbilles pour les oignons jaunes, soit sous forme de plants racinés pour les oignons blancs et rouges. Les plants d’oignons sont mis en terre entre mai et juin, pour une récolte entre septembre et octobre au Gabon (calendrier cultural). Les distances recommandées au Niger sont de 50 cm entre les rangs et de 20 cm entre les bulbes sur le rang.

La récolte se fait, selon les variétés et les dates de semis ou de plantation, quand les oignons sont mûrs et que leur feuillage est desséché. Afin de bien les conserver, il faut les faire sécher assez rapidement. Les oignons plus colorés peuvent être conservés longtemps en caisse dans un endroit sec et aéré.

Les jeunes oignons peuvent aussi être récoltés précocement pour être consommés rapidement.

Maladies et ravageurs

Principales maladies
Principaux ravageurs

Références de l’article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Oignon, Un outil d’information pour la sécurité semencière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *