par l’IGAD de 2008 à 2011

LES STATISTIQUES AGRICOLES

L’Agriculture

L’activité agricole nationale s’articule autour de quatre (4) types de cultures à savoir :

  • Les cultures Maraichères ;
  • Les cultures Vivrières ;
  • Les cultures de Rentes ;
  • Les cultures Fruitières.

La production maraichère, vivrière et fruitière est destinée principalement aux besoins du marché local. La production des cultures de rente connaissent une embellie depuis 2005 suite à la privatisation de certaines unités et à l’allocation des dotations à la Caistab par les pouvoirs publics.

Les statistiques qui vous seront présentés sont une synthèse de source diverses à savoir l’administration en charge des politiques agricoles, des organismes rattachés et des opérateurs économiques. Par conséquent, il vous sera indiqué les sources pour plus de détails.

Le maraichage

Depuis l’arrêt des activités de la société Agripog basée à Port-Gentil, la production maraichère principalement obtenue en zone périurbaines est suivie par L’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD).

L’IGAD est l’un des instruments sur lequel s’appuie le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural pour animer les activités maraichères, vivrières et d’élevage en zone périurbaine. Elle apporte un encadrement technique aux créateurs de petites et moyennes entreprises (PME) du secteur agricole et para-agricole. L’institut est également impliqué dans la formation des agriculteurs en matière de maraîchage, de cultures vivrières, d’élevage porcin et avicole.

L’IGAD a intensifié ses activités depuis 2008. Ce qui s’est traduit en 2010 par la formation de 400 stagiaires dans le module de l’initiation d’une part et les spécialisations maraichères d’autre part. Elle a également permis l’installation de 221 nouvelles exploitations d’une superficie de 40ha. Globalement, l’activité de maraichage a produit 4242 tonnes et générée un chiffre d’affaires de 2,9 milliards de Fcfa.

Les cultures vivrières

Les surfaces cultivées en produits vivriers ont doublées en 2010 pour s’étendre sur 363 hectares. La production de l’ensemble du territoire a fortement augmenté en raison d’un accroissement du nombre de stagiaires, d’où une progression substantielle du chiffre d’affaires qui est passe à 500 millions de Fcfa en 2010 contre 454 millions en 2009.

1. Tableau synthèse de l’activité maraichère et vivrière de 2008 à 2010 et les prévisions 2011 pour les exploitations qui suivis par IGAD

200820092010Prévision 2011
Produits maraichers3613385742424773
Produits vivriers1885206622723136
Pate de manioc4805205721029
Production totale (en tonnes)5978644370868938
Maraichage18164045
Cultures vivrières183173363558
Surface totale cultivée (en ha)68073311151561
Nombre total d’exploitations en activité2189254131293974
Produits maraichers162617361 9102 196
Produits vivriers414454500575
Pate de manioc96104114206
Chiffre d’affaires (millions de Fcfa)2136229425242977
Formation (nombre de stagiaire)2732359201120

Vous pouvez télécharger le document complet ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

articles similaires

Création d’une entreprise agricole au Gabon

27 février 2022 0 Commentaire 9 tags

Terre de culture: Création d'une entreprise agricole au Gabon - Vous avez plusieurs possibilités, mais dans un premier temps il est nécessaire de se faire connaître des services du Ministère de

Sortie scolaire à l’IGAD

27 février 2024 0 Commentaire 5 tags

La visite scolaire à l'exploitation maraîchère, organisée en collaboration avec l'IGAD au Gabon, s'est déroulée le 14 février 2024 avec la participation des élèves, accompagnés de leur enseignants de l'école